Ateliers écriture-théâtre - mercredi 18, jeudi...

  • Rédacteur : Claire Bertinchamp

Ateliers écriture-théâtre des mercredi 18, jeudi 19 et vendredi 20 janvier 2017, le matin au Centre d’Art de Port-au-Prince

Le mercredi 18 janvier 2017, de 9h à 12h, a eu lieu un premier atelier d’écriture autour de la créativité, les proverbes et la reconstruction du Centre d’Art de Port-au-Prince. Les participants ont débutés par des portraits chinois (présentation sous forme de « si j’étais un proverbe/un endroit » …).
Une fois les présentations effectuées, dont celle des animateurs, un jeu de téléphone arabe s’est mis en place. Le but était de retrouver un proverbe initialement écrit. Les participants écrivaient un proverbe sur une feuille puis le passaient à leur voisin de gauche, qui devait trouver le moyen de le dessiner. Ce dernier transférait son dessin à sa gauche pour que le proverbe soit retrouvé. Le tour continuait jusqu’à ce que le jeu fût constitué de 3 proverbes et 2 dessins.

Ici nous pouvons voir le proverbe écrit en français et créole, la participante devant tenter de le dessiner pour le faire deviner

La dernière partie d’atelier était la création d’un texte créatif autour du Centre d’Art. Chacun sélectionnait un proverbe, le présentait sur une pancarte et l’affichait à un endroit qui lui faisait sens.

Dans ce cas, l’un des participants a écrit « Kreyon pèp la pa gen gom » « Le crayon du peuple n’a pas de gomme ». Il a collé son affiche sur un tableau qui explique que le dessin est une façon de s’exprimer.

Puis, à partir des proverbes et lieux choisis, chaque groupe devait écrire un texte avec une contrainte différente : un discours officiel du Directeur du Centre d’Art après sa reconstruction, une fiction qui se déroulerait dans le futur Centre d’Art et un texte sous forme poétique. Une fois les productions écrites, les groupes sont mélangés pour que chacun puisse entendre un texte lu à voix haute avec une contrainte différente. Les textes étaient lus dans les endroits où ils ont été imaginés dans le Centre d’Art.

Notre participant se détache de son texte écrit pour nous le présenter devant un groupe

Une fois l’atelier écriture terminé, le déjeuner entre les participants et les animateurs prenait place autour d’échanges conviviaux. Ensuite, un atelier de ressources pédagogiques avait lieu.

Le jeudi 19 janvier 2017, un atelier de théâtre fut mené dans la matinée. Les participants du mercredi ainsi que les nouveaux ont pioché quelques productions écrites de la veille afin de les lire à voix haute. Ensuite, afin de s’échauffer de manière ludique, les participants ont joué au jeu du Ninja. Le but est de toucher une main d’un membre de son groupe, sans bouger de sa position. Si le participant n’y parvient pas, il doit garder la position de son mouvement. Lorsque les deux mains ont été touchées, c’est l’élimination.

Photo du premier jeu du Ninja qui a été renouvelé une deuxième fois par petits groupes

Après cet échauffement des plus intenses et une petite pause café bien méritée, un tournoi de mimes a débuté. 4 groupes s’affrontent. Deux groupes piochent un proverbe et ont 5 minutes pour préparer une mise en scène. Chacun à leur tour, ils le jouent devant tous les autres qui essaient de deviner le proverbe. Le groupe le plus convaincant est élu par vote. Il y a un groupe vainqueur à la fin.

L’un des groupes met en scène son proverbe devant les autres

Pour clôturer la matinée, les groupes devaient mettre en scène un texte pioché au hasard qui a été écrit la veille (discours inaugural, forme poétique ou une fiction). Ils devaient s’en imprégner pour construire une mini pièce de théâtre de 5 minutes maximum. Chaque groupe assiste à toutes les représentations.

Mise en scène d’un mort qui reprend vie

Après ces représentations inspirantes, nous nous sommes retrouvés autour d’un déjeuner avant de laisser place au dernier atelier de ressources pédagogiques de l’après-midi.
JPEG

Le matin du vendredi 20 janvier 2017, nous nous sommes retrouvés pour un dernier atelier d’écriture-théâtre qui constitue la conclusion des 3 ateliers. Nous avons commencé par le jeu du béret pour nous échauffer. Dans les deux équipes chacun a eu un proverbe. A l’appel de celui-ci les deux personnes rivales essaient de ramener le béret dans leur équipe sans être touché par leur adversaire.

Deux participants s’affrontent pour prendre le béret (ici, un foulard) sans se faire toucher par l’autre

La dernière activité est la création d’une pièce de théâtre plus longue que celle de la veille. Chacun devait jouer et respecter les règles imposés par un autre groupe (dans quel lieu ils devront jouer, un proverbe qu’ils devront utiliser, une situation problématique). Les scènes devaient se dérouler dans le futur Centre d’Art. Il y avait une phase de répartition des rôles, de préparation et un temps de passage de 10 à 15 minutes.

Préparation et répétition d’un groupe

Les ateliers se sont terminés sur les représentations théâtrales de chaque groupe. Nous avons partagé un dernier déjeuner puis en fin d’après-midi a eu lieu le café citoyen.

Vos commentaires

Ajoutez...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Consultez...